Dans la bulle de… Cy

Par | le 3 mars 2017 |

Bien connue sur le net, Cy débarque en librairie pour se faire une place avec son premier album Le Vrai sexe de la vraie vie aux éditions Lapin. Rencontre.

© Editions Lapin

Bonjour Cy, tu as grandi en lisant des BD. Alors que ton premier album vient de paraître, ressens-tu une certaine fierté d’être passée de l’autre côté de la barrière ?

Clairement, oui ! Quand j’ai eu le premier exemplaire entre les mains, j’avais l’impression que ce n’était pas le mien, que c’était une grosse arnaque, une caméra cachée. Après, je fais de la BD depuis un bout de temps sur le net, de la BD numérique que j’affectionne tout autant mais qui n’est pas palpable. Je suis passée du côté papier de la Force et ça me fait toujours très bizarre !

Peux-tu nous raconter l’aventure que tu as débuté avec les éditions Lapin ? Comment t’es-tu retrouvé à réaliser un album pour cette maison d’édition ?

J’ai commencé en février 2015 une rubrique BD sexo sur le site madmoizelle.com sous le pseudo Cy.(prine), je voulais dessiner du cul pas hétéro-centré, pas sexiste, pas vulgaire et déculpabilisant. Ça a tellement bien marché que l’idée d’en faire une BD papier a germé. J’ai quitté madmoizelle en 2016, j’avais enfin du temps pour faire de ce projet du concret. J’ai donc démarché PLEIN de maisons d’éditions, j’ai eu très peu de retours et beaucoup de silence. En fait, ce projet a un peu le cul entre deux chaises, il n’est pas fait pour exciter mais est très suggestif, donc galère à faire rentrer dans une collection spécifique. Puis je suis tombée par hasard sur la page des éditions Lapin, je leur ai envoyé un MP via leur page. J’ai eu une réponse dans l’heure, un rendez-vous dans la semaine, et un contrat 15 jours plus tard ! Et avouons que « Lapin » pour une BD de cul, c’était le destin !

© Editions Lapin

Lectrice du Lanfeust Mag dans ton adolescence, ton album est à des années-lumière de l’Héroïc Fantasy que l’on retrouve dans ce dernier. Aujourd’hui quelles sont les BD que tu lis ?

(Notez que Nicolas m’a connu sur le Forum Lanfeust quand j’avais 14 ans. C’est chaud.) J’ai été bercé par l’Héroïc Fantasy dans mes jeunes années, mais même si j’ai toujours un attachement nostalgique à ce genre, j’ai un peu changé mes lectures ! Aujourd’hui, j’adore le roman graphique, j’ai tendance à perdre tout contrôle dans ce rayon en librairie et de me mettre à brailler « SHUT UP AND TAKE MY P.E.L. » les yeux révulsés. J’adore ce genre ultra polymorphe en one shot.

Quels sont tes modèles en BD ?

Une panoplie ! Aude Picault pour la finesse de son trait, Pénélope Bagieu pour sa capacité à se renouveler et à manier ses histoires d’une main de Maître(sse), Isabelle Arsenault pour la beauté/délicatesse de son dessin, Brecht Evens pour la maîtrise de la couleur, Bastien Vivès pour sa simplicité et son efficacité, Stéphane Fert pour ses couleurs et la beauté de ses planches… BREF J’EN AI PLEIN.

Tu as travaillé pour Madmoizelle.com, tes strips avaient souvent pour thème la sexualité. Avais-tu carte blanche pour ta rubrique et donc tu as choisi de parler de cela ou t’a-t-on demandé de créer des strips spécifiquement sur le sujet ?

Yes, j’ai toujours eu carte blanche, que ce soit sur madmoizelle ou sur Le vrai sexe de la vraie vie. J’y suis très attachée même si ce n’est pas toujours simple. Je veux avoir la main sur le choix des témoignages, je passe déjà mon temps à repousser mes tabous « intégrés », et si je dois gérer, en plus, ceux de mon « commanditaire », je ne m’en sortirais plus !

© Cy

On sent à travers ton album mais également tes vidéos sur Facebook que la sexualité, et tout ce qui tourne autour (exemple : les points cul dans ton album), est quelque chose qui te tient à cœur. Te considères-tu comme une sorte d’ambassadrice ?

Mmh je me sens plutôt comme un maillon de la chaîne. Si je fais bouger les choses ne serait-ce qu’un petit peu, je serais comblée ! Je me suis concentrée sur la sexualité qui est un gros vecteur d’oppressions et qui prend une part importante dans la vie de chacun(e) (qu’on la pratique ou non !). Y a rien de plus gratifiant qu’une lectrice qui vient me dire « Merci, grâce à ta BD, je n’ai pas culpabilisé de dire non » ou « Je me suis reconnue dans ce témoignage, je me suis sentie moins seule ». Là, souvent, je retiens ma petite larme.

Un second opus du Vrai sexe de la vraie vie est en préparation. Continues-tu à recevoir des témoignages ?

Oui, bien sûr ! J’ai même fait une deuxième collecte. Je suis toujours en recherche de témoignages pour alimenter ceux que j’ai déjà ou les hypothétiques futurs tomes ! Le formulaire est ICI.

© Editions Lapin

As-tu envie dans le futur de faire une BD dans un autre genre et pourquoi pas de travailler avec un ou une scénariste ?

J’ai un projet dans les cartons que j’entamerais dès la fin du Tome 2 du Vrai sexe, j’y serais encore seule dessus mais ça sera un tout autre genre et surtout une histoire longue ! Effectivement, ça m’intrigue de bosser avec un(e) scénariste, ayant toujours bossé en totale autarcie. C’est une mécanique complètement différente qui se base sur le compromis. Flippant mais intriguant !

L’année 2017 pour Cy, ce sera quoi ?

Une année sans sexisme, racisme, LGBTphobie et validisme ! Allez, on dit qu’on y croit et qu’on se bouge le cul pour 2017. Ou une année où j’arrête de laisser moisir un reste de purée dans mon frigo en faisant semblant de ne pas voir le Tupperware. C’est bien aussi, ça.

Merci à toi d’avoir répondu à nos questions.

Propos recueillis par Nicolas Vadeau.

Interview réalisée le 25 février 2017.

Tags

Description de l'auteur

Pas de réponses à “Dans la bulle de… Cy”

Répondre