Dans la bulle de… François Gomes

François Gomes a débuté récemment une campagne de financement participatif sur le site La Bande du 9, nous avons souhaité en savoir plus sur ce projet et ses finalités. Rencontre.

Bonjour François, tu as lancé récemment une campagne de financement sur le site La Bande du 9. Peux-tu nous parler de cette campagne et de sa finalité ?

Je propose cette démarche de financement participatif parce que je souhaite imprimer des illustrations que les gens qui me suivent ont plébiscitées. Lors de mes discussions avec des lecteurs, en festival ou sur les réseaux sociaux, certains avaient envie de les avoir sur leurs murs mais le prix d’un original n’est pas à la portée de chacun. D’autre part, les impressions sur beau papier sont plutôt onéreuses et moi-même je n’ai pas les moyens de les financer. Concernant le choix des illustrations qu’il a fallu faire, je voulais montrer deux de mes univers. D’une part, ce personnage drôle de Rockette, et d’autre part tous mes « petits traits ». Ils font partie de ces moments où je m’évade lorsque je travaille sur des albums.

Que retrouverons-nous parmi les contreparties et à partir de quelle somme peut-on repartir avec une contrepartie ?

Trois illustrations de Rockette d’abord, mise en couleurs par Sandrine Cordurié, elles seront imprimées au format A4 sur beau papier, numérotées et signées. Et quatre illustrations en noir et blanc au format A3 et A2 : Petit Palais, Celtic, Roi Singe et Tanukis. Les illustrations proposées en impression débutent à 10€. Rockette apparaît sur trois illustrations en format A4, à 10€ chacune, et 25€ les trois. Les illustrations en noir et blanc, imprimées en format A3 à A2, sont entre 30 et 80€. Tout sera numéroté et signé. Des originaux font aussi partie du financement et sont présentés entre 50 et 350€. Je les dédicacerai bien sûr. Le petit bonus, c’est une tombola qui permettra à trois personnes de gagner un original surprise (différents de ceux imprimés ici). La participation est de 5€.

En 2015 tu avais déjà tenté l’aventure du crowdfunding sur Ulule mais cette campagne avait malheureusement échoué. Qu’as-tu appris de cette expérience ?

Beaucoup de choses, que la communication est importante et qu’il faut être omniprésent mais aussi que le succès est aléatoire, l’important c’est d’être vu, ensuite on ne contrôle pas tout.

La Bande du 9 permet de faire financer des projets BD, les fans de BD constituent le noyau dur de ce site mais, contrairement à Ulule, ce site possède une communauté moins grande. Qu’est-ce qui t’a incité à rejoindre la Bande du 9 pour cette aventure ?

J’avais prévenu pas mal de monde en amont que j’allais fait un financement participatif pour l’impression des illustrations. Eric, du site la Bande du 9, m’a contacté, on a parlé et il m’a convaincu sur certains points, le fait qu’il suit vraiment les projets et ce qui est intéressant est que je peux récupérer des soutiens en dehors du site et les rajouter sur le financement, ce qu’on ne peut pas faire sur Ulule, notamment sur les festivals, je vais en faire la promo ce week-end au festival de la Ferté-sous-Jouarre en récoltant, je l’espère, quelques soutiens.

As-tu élaboré une stratégie pour atteindre ton objectif et si oui, laquelle ?

J’essaie d’utiliser les réseaux sociaux pour faire connaître le projet. Je fais des lives sur Facebook où je dessine et j’offre l’original à ceux qui ont participé au financement. Je fais des posts chaque jour sur le projet. Et il y a aussi les trois originaux à gagner pour la tombola finale.

En cas de succès dans cette campagne, envisages-tu de faire financer ta BD Rockette par ce biais ?

J’aimerais beaucoup sortir un album sur Rockette ! D’ailleurs on m’en parle souvent. Jusqu’à présent les propositions des éditeurs autour de ce projet ne correspondaient pas à ce que je voulais en faire, c’est-à-dire en mêlant illustrations et bande-dessinée, dans un format qui me plaît. Pourquoi pas financer ce projet via le crowdfounding… Il faut juste que j’ai du temps pour le faire.

Quand on voit tes magnifiques illustrations, on se demande pourquoi tu n’as plus sorti d’album depuis 2013. A quand ton retour dans les librairies ?

Hé bien des projets avortés, des changements de vie aussi, pas d’albums BD mais des livres jeunesse sortis durant ces trois années : Les Voyages extraordinaires de Benjamin Thénor chez Graine2 et un livre sur Fort Boyard pour Hachette, sinon je finis un album qui ne sortira qu’en 2018 ! C’est un album dans un univers celtique qui fera partie d’une série aux éditions Delcourt-Soleil. Chaque album est réalisé par des auteurs différents. Le scénariste du tome est Sylvain Cordurié. Cette collaboration a été formidable. J’ai appris énormément de choses. Et j’ai plusieurs autres projets en route. 😉

Merci à toi d’avoir répondu à nos questions.

Propos recueillis par Nicolas Vadeau.

Interview réalisée le 19 avril 2017.

Tags

Description de l'auteur

Pas de réponses à “Dans la bulle de… François Gomes”

Répondre